Bonjour Français / English

Echos du marché

16/08/2015

Commerce de pastèque, activité juteuse

Le prix du fruit est compris entre 350 F et 1500 F en fonction de la grosseur et la qualité. Cependant, il n’est pas rare de tomber sur des pastèques de 2500 F voire 3000 F.

Vers le haut

Cacaoculture : les cours en baisse

Selon les dernières informations de cotations fournies par le Système d’information des filières cacao et café au Cameroun (SIF) et le Fonds de développement du cacao et du café (FODECC), le prix de vente du kg de fèves de cacao transporté en Europe au 29 janvier 2016, se situait à 1751 FCFA contre 1994 FCFA. Idem pour le prix de vente à bord au départ du navire à Douala (prix FOB) qui, à la même date se situait à 1651 F le kg, après avoir frôlé 2000 F en décembre dernier. Depuis le début du mois de février 2016, les cours du cacao suivent une tendance baissière au niveau international, se situant à 1700 F environ actuellement. « Cette baisse se ressent au niveau des producteurs. Les prix sont passés de 1500 F à 1300 F, voire 1250 F actuellement».

 

CACAO

Londres

Douala

1810 F CFA/Kg

1709 F CFA / Kg

Mini: 1 250 F CFA/Kg

Maxi: 1 390 F CFA/ Kg

ARABICA

Prix CAF

Prix FOB

New York

Douala

1 817 F CFA /Kg

1 715 F CFA / Kg

ROBUSTA

Prix CAF

Prix FOB

Londres

Douala

997 F CFA /Kg

914 F CFA

Source : Projet SIF/FODECC CAF (Coût - Assurance - Fret) prix de vente du cacao transporté. FOB (Free O

 

Selon les experts, il ne s’agit que d’une situation temporaire, puisque la baisse des prix observée en ce moment s’explique par une baisse de la demande. CITIGROUP, la banque américaine d’investissement, a publié récemment une note de recherche dans laquelle elle revoit à la baisse de 7% ses prévisions de prix du cacao. Ce rapport relayé par le site Commodafrica, se baserait sur le quasi- équilibre du marché mondial. Selon ce site, « la banque estime que la campagne 2015/2016 (octobre/septembre) se placera dans une fourchette allant d’un déficit de 30 000 tonnes à un excédent de 30 000 tonnes ». Ainsi, d’après les prévisions de la banque, la tonne de cacao devrait osciller entre 2900 et 3000 dollars US.

 

Selon la même source, il y a 40% de chance pour que ces cours restent en dessous de 2900 dollars la tonne et 10% de chance pour que les cours dépassent la barre de 3000 dollars la tonne pour atteindre 3600 dollars. Cela voudrait dire que la tonne (1000 kg) de cacao devrait coûter en moyenne 1,8 million de FCFA, soit 1800 F le kg. Plusieurs facteurs expliquent le relatif équilibre du marché mondial, selon la banque américaine. D’abord, le fait que les risques météorologiques dont El Nino (courant marin) s’estompent en Côte d’ivoire et au Ghana. Ensuite, le ralentissement de la croissance de la demande mondiale en cacao du fait du ralentissement économique dans les pays émergents et des prix actuellement élevés des fèves. Enfin, le fait que la Côte d’ivoire, leader mondial avec 1.3 million de tonnes, ne présente aucun risque actuellement. Il faut rester optimiste car les voyants de la filière cacaoyère sont au vert au Cameroun. Non seulement la qualité du cacao produit s’est considérablement améliorée ces dernières années, mais le volume de la production commercialisée s’est également accru. Pour la campagne 2014-2015 qui s’est achevée le 15 juillet dernier, rappelons que le pays a produit 232 530 t de cacao contre 209 905 t soit une hausse de +10.77%.